Les enseignant-e-s

Les enseignant-e-s

Le recrutement d’enseignant(e)s qualifié(e)s pour le Zanskar n’est pas affaire aisée : les habitants des plaines de l’Inde rechignent à passer des mois dans un climat aussi rude et les professeurs d’origine zanskarpa sont encore rares.

    

C’est pourquoi, depuis sa fondation, la Marpaling engage des enseignant(e)s tibétain(e)s réfugié(e)s en Inde : ils offrent l’avantage d’avoir un bon niveau d’éducation, d’être familiarisés avec la culture locale et de supporter l’extrême rigueur du climat au Zanskar. D’autres enseignant(e)s sont recruté(e)s dans la région voisine du Jammu-et-Cachemire. Environ la moitié du personnel enseignant est constitué de femmes.

Début mars, à la veille de la rentrée scolaire, les cols menant au Zanskar sont encore fermés par les neiges. Pour arriver à la Marpaling à temps, les enseignant(e)s n’ont d’autre solution que de parcourir à pied le fameux Fleuve gelé depuis le Ladakh : ce trajet périlleux dans la gorge du fleuve à marcher sur une glace précaire est une épreuve pour beaucoup d’entre eux.

Sur le terrain de Marpaling, les enseignant(e)s sont logé(e)s dans un bâtiment qui leur est dévolu. L’ARZ améliore constamment le confort de leur hébergement : ils/elles disposent de chambres bien isolées, d’une cuisine et d’une salle communes, de sanitaires et de la télé. L’internet par satellite leur permet de garder un contact régulier avec leurs familles.

L’ARZ veille à assurer aux enseignant(e)s des conditions de vie agréables et un salaire honorable (selon les critères indiens) afin de les fidéliser.

 

Une reconnaissance officielle

L’ARZ est titulaire du FCRA, un prestigieux certificat de reconnaissance délivré par le ministère de l’Intérieur indien : ce certificat, très difficile à obtenir, atteste de la grande qualité du travail et de l’engagement de l’ARZ et lui donne une existence juridique incontestable en Inde.

Il prouve que le niveau scolaire de la Marpaling correspond bien aux normes exigantes de l’Etat indien. En outre, il permet à l’ARZ de solliciter des aides de fondations diverses, même en Inde.