Amitiés et passion du Zanskar

La genèse de l’association débute par une amitié.

Au hasard d’un voyage aventureux au Ladakh au début des années 90, Pascal Beuret (à droite) le jurassien rencontre Rigzen Samphel le zanskarpa. La rencontre se fait au cœur de l’hiver et Rigzen invite Pascal à se rendre dans son village de Pipscha. Et les deux compères se lancent dans l’aventure en empruntant le fameux Fleuve gelé.

amitié

C’est ainsi que des liens d’amitié indéfectibles se nouent entre ces deux hommes à l’origine de l’association suisse, qui fut nommée en hommage à Rigzen. Depuis lors, Rigzen s’engage sans compter et avec grand dévouement dans les projets de l’association, en particulier la réalisation de l’école Marpaling dont il fut le chef de chantier.

Mais l’association suisse n’a pu être fondée que grâce à une autre amitié d’exception entre Pascal et Christine Epars, une enseignante vaudoise au grand cœur. Sans son dévouement et son enthousiasme, rien n’eut été possible…

S’en sont suivies des dizaines de rencontres qui ont permis de faire vivre et fructifier les projets de l’association : ce sont bel et bien des amitiés profondes et une passion commune pour le Zanskar qui constituent le socle de l’ARZ et c’est certainement là le secret de son succès !